Chers lecteurs,

De nombreux recruteurs font un premier entretien téléphonique de sélection avec les candidats avant de les convoquer à un entretien de recrutement. Partisan de cette pratique, il me semble que cette étape tient une place importante dans un process de recrutement. D’ailleurs, de nombreux avantages sont liés à l’utilisation de cet outil. Pour les candidats, l’un des avantages est lié a u tri sur CV. En effet, le recruteur utilisant l’entretien téléphonique comme outil de sélection a tendance à ouvrir d’autant plus sa sélection et à dépasser le sacro saint « Mauvais CV = Mauvais candidat ». L’entretien téléphonique lui permettant de confirmer ou d’infirmer ses doutes ou interrogations à la lecture du CV. C’est donc plus une chance pour les candidats de passer par cette étape qu’un calvaire de plus qu’un recruteur prend plaisir à vous faire subir. D’autres avantages pour le candidat sont à mettre en avant : nous sommes souvent plus à l’aise au téléphone qu’en face à face, il est plus aisé de se libérer du temps pour un RDV téléphonique que pour un RDV physique, l’entretien dans son ensemble est moins formel et plus détendu. Attention tout de même à ne pas prendre cet entretien comme une simple discussion, n’oubliez pas que vous aurez en face de vous un professionnel qui pratique ce genre d’exercice de cinq à dix fois par jour.

Le recruteur pour sa part a de nombreux avantages à l’utiliser l’entretien téléphonique. Il entre plus rapidement en contact avec les candidats (il accélère donc son process recrutement). Un entretien téléphonique prend de 10 à 30 minutes selon les profils comparé à un entretien physique qui se déroule de 45 minutes à une heure. Il permet aussi de valider des points importants et rédhibitoires. En effet valider des points importants, c’est évaluer au téléphone : le niveau de discours, certaines aptitudes techniques, les motivations. Pour les points rédhibitoires se peut-être : la disponibilité, la concordance entre prétentions et salaire proposé, la mobilité…
entretient_l_phone.jpg Pour le candidat quelques conseils et règles à respecter pour passer cette étape avec succès. Adaptez votre message sur votre répondeur, adoptez une formule classique et sobre plutôt que de conserver un message humoristique qui s’adresse à vos amis. Ne soyez pas pris au dépourvu, souvent les recruteurs vous poseront cette question « pourquoi avez-vous répondu à notre annonce ? », ne plus se souvenir de l’annonce en question ne jouera pas en faveur de votre candidature. Indiquez donc à votre interlocuteur que vous souhaitez le rappeler plus tard en fixant précisément le moment. Cela vous permettra de vous préparer, notamment en relisant l’annonce en question. Faites de même si vous n’êtes pas dans une situation favorable à une conversation professionnelle (rue bruyante, transports en commun…). Pour ma part j’organise mes entretiens téléphoniques à l’avance, je suis par ailleurs « impitoyable » si le candidat ne s’est pas préparé à celui-ci, et, nombre de candidats prévenus à l’avance de cet entretien ne prennent même pas la peine de relire l’annonce ou de renseigner sur l’entreprise. Autant vous dire que cela ne pardonne pas ! L’exercice de l’entretien téléphonique reste par ailleurs une situation difficile pour beaucoup de candidats, ne pouvant jouer sur la gestuelle et l’espace mais uniquement sur la voix, il faut respecter quelques règles pour s’en sortir avec talent. Souriez ! Ne fumez pas ! Ne mangez pas ! Ne mâchez pas du chewing-gum ! Ne regardez pas la télé! Ne prenez pas un double appel ! Ne faites pas la cuisine ! Au téléphone tout cela s’entend, pour la petite histoire toutes ces situations ne sont pas inventées mais bien vécues par votre serviteur et j’en oublie certainement… Une petite dernière ne haussez pas la voix, cela est souvent ressenti comme une agression.

Au plaisir de vous lire.