Bonjour Elodie,

Travaillant comme médiateur pénal depuis plusieurs années, vous avez souhaité vous réorienter dans le domaine des Ressources Humaines, en suivant un DESA en Administration et Gestion du Personnel auprès du CNAM par le biais de cours du soir. Ce diplôme vous a apporté des connaissances sur des techniques en matière de Gestion des Ressources Humaines, et complète ainsi votre formation initiale en droit privé. Votre projet professionnel consiste à ce jour à occuper un poste de juriste social en intégrant une Direction des Ressources Humaines d'une entreprise ou bien en tant qu'assistante RH, mais vos recherches s'avèrent infructueuses.

Par rapport aux connaissances et compétences requises pour ces 2 postes, vous pouvez mettre en avant votre double compétence : des savoir-faire techniques et juridiques.

La maîtrise des textes de loi et en particulier du code du travail fait partie des fondamentaux de l'administration RH, d'autant que le droit social se complexifie. L'administration des RH regroupe des métiers variés, que l'on retrouve principalement dans des entreprises, dont l'activité principale est la gestion individuelle et collective des salariés. La fonction a évolué et nécessite d'assurer un rôle de conseil auprès des opérationnels concernant le traitement et suivi des dossiers sociaux. Apprendre à "vendre" ses idées, à être innovant en matière de recherche de solutions et d'actions adaptées, mais aussi considérer les opérationnels comme des clients internes, et comprendre les besoins RH de l'entreprise sont des éléments importants de réussite dans ce métier.

belgesolutionchomage.jpg

D'autre part, vous avez la possibilité de vous orienter vers le métier de juriste social. La mission principale d'un juriste social est d'assister et conseiller une Direction des Ressources Humaines si elle existe, ainsi que les autres départements d'une entreprise en matière de législation du travail (contentieux, plans sociaux, contrats de travail...), et également répondre aux questions des salariés. Ce métier requiert des compétences spécifiques et pointues : maîtrise du droit du travail, et de la convention collective de l'entreprise / qualités rédactionnelles, d'analyse et de synthèse (pour formuler des réponses précises et claires) / créativité (afin de mettre en place des solutions pour avancer dans la réflexion d'un dossier et répondre aux attentes des opérationnels) / diplomatie et fermeté pour faire respecter le droit du travail / capacités relationnelles.

Concernant votre CV, qui exprime votre parcours, et votre souhait professionnel, je pense qu'il pourrait être plus "vendeur" et donner envie de vous rencontrer. Seulement, vous devez mettre davantage en avant votre double compétence juridique et RH, en les formulant dans une rubrique appropriée.

COMPETENCES :

Juridique :
- maîtrise du droit social, droit de la sécurité sociale, droit privé
- étude et analyse de documents juridiques
- proposition d'actions adaptées
- conduite d'une procédure et d'entretiens individuels
- rédaction de compte-rendus
- gestion des conflits

Ressources Humaines :
- étude et analyse des besoins en formation

Mettez en avant par des phrases courtes, des actions que vous avez gérer lors de vos expériences. Je vous conseille d'enlever dans votre parcours professionnel, la formulation littéraire que vous utilisez pour chacune de vos expériences, votre CV n'est pas un roman, ni une lettre… Soyez synthétique !

Le titre de votre CV pourrait être :

Objectif : vous apporter ma double compétence en juridique et RH ou Juriste Social

Votre CV doit faire une page maximum. Je vous invite à mettre une photo d'identité sur celui ci, ce qui permet au recruteur de visionner plus rapidement quelqu'un qu'il a déjà rencontré en entretien.

Aussi, il est possible de cibler en dehors des entreprises, des cabinets d'avocats, qui peuvent avoir des juristes social intervenant en tant que support auprès d'entreprises.

Vous avez une chance d'avoir cette double compétence avec des connaissances en droit social, ce qui est très demandé dans les postes en Ressources Humaines, alors ne vous découragez pas. Mettez donc plus en valeur votre savoir faire, et aller à la rencontre de professionnels sur des salons, ou en les contactant directement pour avoir un entretien conseil (à ne pas confondre avec un entretien d'embauche, dont l'enjeu n'est pas le même). Elargissez votre champ de recherche!

Bon courage dans votre réorientation professionnelle.