Chère Marion,

Actuellement Ingénieur chimiste dans une entreprise, vous souhaitez évoluer vers d'autres missions, occuper une nouvelle fonction, liée au domaine de l'hygiène, la sécurité, et l'environnement. Cette fonction nécessite de bonnes connaissances de l'aspect réglementaire, qui évolue rapidement, des normes qualités et environnementales, mais aussi de maîtriser les process de production dans le secteur que vous intégrez. Il a un rôle de conseil et d'appui auprès de la Direction dans la définition de la politique de sécurité (sécurité au travail, conditions de travail, risques professionnels, protection de l'environnement). Il établit des programmes de prévention afin de réduire le nombre d'incidents et leur coût, et en assure le suivi. Ceci implique aussi une collaboration étroite avec l'ensemble des services de l'entreprise, ainsi que des organismes extérieurs (CRAM, pompiers, inspecteur du travail...).



accidenttravail.bmp

Par exemple, dans le secteur de l'agroalimentaire, les compétences techniques sont indispensables mais il est demandé un savoir faire lié à la sécurité des aliments et à l'hygiène. En effet, la sécurité des aliments que l'on fabrique et qui sont consommés par les clients, est de plus en plus importante, et cela a une incidence sur la production. L'ingénieur sécurité environnement est un acteur clé dans le secteur industriel, et a une part active sur le terrain, pour sensibiliser les managers de proximité, les équipes, les nouveaux embauchés, ainsi que les fournisseurs, aux respect des règles d'hygiène, et éviter les risques de contamination des produits fabriqués.

Vous êtes diplômé d'une formation en chimie, mais n'avez pas eu de formation dans le domaine vers lequel vous souhaitez évoluer. Pourquoi n'envisageriez vous pas de suivre une formation dans le cadre d'un Congé Individuel de Formation (CIF), afin d'acquérir des connaissances en hygiène, sécurité et environnement, et donc d'évoluer au sein de votre entreprise, ou ailleurs !! Il permet de conserver votre emploi et votre rémunération pendant la durée du congé. Renseignez vous auprès d'un interlocuteur de la Direction des Ressources Humaines de votre entreprise ou bien directement auprès du FONGECIF. Lorsque vous êtes sûr de votre projet, il faut trouver la formation qui sera prise en charge à titre du congé individuel de formation car il à l’issue de cette recherche vous renseignez un document de prise en charge afin d’obtenir l’accord de la prise en charge de la formation par votre organisme collecteur qui dépend du secteur d’activité de votre entreprise ou de votre statut.

Le financement de la formation par l’organisme collecteur dépend de votre salaire (sur la base du smic) et de la durée de votre stage.

- 100 % de votre salaire vous est versé si celui-ci ne dépasse pas 2 fois le smic
- Pour une formation comprise dans les 1200 heures, votre rémunération est de 80 % de votre salaire de référence.

En attendant, je vous souhaite bon courage dans votre recherche.