Chers lecteurs,

En ligne depuis le 30 septembre, vous avez été 208 à répondre au « sondage du moment » qui avait pour question :

Quels sont vos objectifs professionnels ?

Résultat de ce sondage :

- 52% trouver un équilibre entre vie personnelle et professionnelle (110 votants)
- 15% vous spécialiser dans un domaine (30 votants)
- 14% avoir un haut niveau de revenu (28 votants)
- 7% lancer votre propre entreprise (15 votants)
- 6% multiplier les expériences (14 votants)
- 5% travailler à l’international (11 votants)

La recherche d’un équilibre entre vie personnelle et professionnelle ressort donc à travers cette consultation comme un élément important pour de nombreux lecteurs de RecruteuretCandidats. Bien que celle-ci semble plus préoccuper les diplômés de l’enseignement supérieur, c’est à dire les cadres et agents de maîtrise en entreprise. A contrario, des employés et ouvriers qui apparaissent plus soucieux de la sécurité de leur emploi… Il paraît intéressant de commenter ce résultat à travers deux questions :

1) Pourquoi cette recherche d’équilibre est-elle devenue une priorité pour une partie de la population active française ?

Alors que chacune de ces deux sphères : vie personnelle et professionnelle apparaissent de plus en plus interdépendantes, interconnectées, sans frontière et avec une « porosité » de plus en plus accrue l’une pour l’autre. Il semble donc juste que la recherche de cet équilibre soit devenue une priorité pour de nombreuses personnes.

Young successful businessman works in field on notebook
2) Quelle peut-être l’origine à cette recherche d’équilibre ?

Effet 35 heures, génération Y, malaise des cadres, désaffection des salariés envers les entreprises ? Un petit mélange de tous ces différents éléments et notre cocktail « Equilibre entre vie personnelle et professionnelle » prend forme, ne manque plus qu’un élément primordial : l’avènement des NTIC dans le monde du travail et notamment la portabilité du travail au travers des Smartphone, PC portable, carte 3G, wi-fi…

Toutes ces nouvelles technologiques nous facilitent la vie au travail, nous libèrent et nous affranchissent d’anciennes contraintes, tout en donnant de nouvelles frontières au modèle classique du travail « boulot, métro, dodo » des années 60. Aujourd’hui, nous pouvons travailler (en connexion avec notre entreprise, nos clients et fournisseurs) dans nos déplacements, un peu près partout et à toute heure ! Néanmoins, ces nouveaux outils sont intrusifs et « addictifs », accentuant la porosité entre vie personnelle et professionnelle…
Sans compter la montée en puissance d’internet dans nos vies (privées et professionnelles), des réseaux sociaux, du télétravail… Tous ces éléments se mélangent, s’interconnectent, se croisent et se recroisent dans un flux d’informations incessant… Toutes ces nouvelles technologies, sans compter les nombreuses à venir, nous posent question sur notre rapport au travail et son impact dans notre vie personnelle. L’enjeu est simple, mais tout à la fois complexe : « dompter » ces nouvelles technologies pour nous libérer des anciennes contraintes du type « métro,boulot, dodo » sans altérer les frontières entre vie personnelle et professionnelle.

Vous laissant réfléchir à cette analyse, RecruteuretCandidats vous propose un nouveau « sondage du moment » :

Pensez-vous qu’il existe dans votre entreprise une inégalité de chances dans l’évolution de carrière des femmes par rapport aux hommes ?

1) Oui, rien n’est fait pour favoriser leur évolution professionnelle.

2) La situation doit encore s’améliorer mais mon entreprise a une vraie politique en faveur des femmes.

3) Non, les chances d’évolution sont les mêmes pour les femmes que pour les hommes.

Au plaisir de vous lire prochainement.