Chers lecteurs,

Récemment sur Twitter je réagissais à une interpellation par ce tweet :

« Graphologie et recrutement... J'hésite entre charlatanisme :) ou méthode d'un autre temps ? »

Pas facile de résumer sa pensée en 140 caractère comme le veut le système Twitter… Heureusement que les blogs existent et permettent d’approfondir, mais aussi d’éclairer certains des propos tenus sur Twitter… N’en déplaise aux nombreux « cassandre » qui prédisent « la mort des blogs » avec la montée en puissance du MicroBlogging… Les blogs ont encore de beaux jours devant eux, car ils peuvent notamment approfondir des tweets qui laissent certainement beaucoup de lecteurss sur leur faim !

Revenons à notre sujet : graphologie et recrutement

Mes fonctions de Recruteur m’ont de nombreuses fois confronté à différentes techniques et méthodes de recrutement que je classerai en 2 catégories, celle des :

- Charlatans : graphologie, numérologie, astrologie… Et j’en passe et des meilleurs !

- Scientifiques : test, outil d’évaluation de personnalité, assessment…

Comme vous pouvez le constater, je classe la graphologie dans la catégorie des méthodes exotiques pratiquées par des charlatans… Le terme de charlatan est fort, mais il marque d’une part ma réprobation face à ce procédé élevé par certains au rang de méthode scientifique et d’autre part pour provoquer le débat…

charlatan.jpg
Il est navrant de constater que la graphologie a pignon sur rue dans le monde du recrutement :
- reconnue par la norme Afnor-NF-X50-767 destinée aux Cabinets de recrutement en tant qu’outil d'aide à la sélection professionnelle.
- le GGCF - Groupement des Graphologues Conseils de France est agréé comme centre de formation et se reconnu comme un syndicat professionnel… Alors que le diplôme de Graphologue n’est pas reconnu en France !
- googleiser le terme « graphologie », vous constaterez que le premier lien « http » lie allègrement « graphologie » et « emploi »…
- Cerise sur le gâteau, je vous invite à découvrir le site de l’EPG "Ecole de Psycho-Graphologie", vous pourrez découvrir l’enseignement de la « caractérologie !

Tout ceci est surprenant, alors que la plupart des études scientifiques, récentes ou pas, menées par de vrais universitaires (avec de vrais diplômes reconnus) n’ont jamais réussi à prouver la capacité de la graphologie à déterminer la personnalité et les performances professionnelles. D’ailleurs, l’absence de validité scientifique de cette pratique ainsi que sa non pertinence dans l’évaluation professionnelle la rende même illégale dans certains pays.

Alors pourquoi la norme Afnor-NF-X50-767, (ce code fait très Star Trek, vous ne trouvez pas ?) la considère-t-elle comme un outil d’aide à la sélection professionnelle ?

Apathie du législateur face à un puissant lobby ? Une manne pour les cabinets qui voit en la graphologie la possibilité d’augmenter leurs honoraires ? Je vous laisse y trouver l’explication que vous souhaitez…
Néanmoins, la prochaine fois qu’un recruteur ou un cabinet vous propose une graphologie, prenez cela avec humour (riez à chaude larme) et sauvez-vous ! De peur d’être embauché dans une entreprise dirigée par des adeptes du charlatanisme et autres PsychoGourou.

Au plaisir de vous lire sur ce thème.