Chers lecteurs,

Dans le cadre de la rubrique « … Pourquoi me pose-t-il cette question ?... »,

Je vous propose de découvrir l’analyse d’une nouvelle question :

« … Comment réagissez-vous face au conflit ?... »

Plus qu’à mesurer vos capacités, réactions ou aptitudes face à un conflit… Le recruteur évalue, au travers de cette question très ouverte, votre définition du terme « conflit ». En effet, derrière cette question se trouve une autre question « Qu’est-ce que pour vous un conflit ? » de la simple chamaillerie au « conflit armée », la définition d’un conflit peut-être très large et très différente d’un candidat à un autre…

conflits.jpg
Par ailleurs, cette question est pernicieuse, car à question très ouverte, votre positionnement l’est aussi. En effet, votre réaction au conflit se mesure-t-elle en tant que spectateur, son instigateur ou sa « cible » ? Le plus simple étant de répondre à cette question en prenant un exemple concret. D’autant, qu’à la suite de cette question le Recruteur demandera certainement au Candidat de décrire une situation vécue ! A éviter le dénie face à cette question, c'est-à-dire la réponse bateau « … Je n’ai jamais vécu de situation de conflit dans mon travail… ». Une réponse qui sera immédiatement disqualifiante. Car peut-on imaginer une organisation humaine, en l’occurrence une entreprise sans conflit ?

Pour échanger avec vous sur ce thème.