Chère Trang,

Comme de nombreux lecteurs de RecruteuretCandidats, vous m’envoyez votre CV et m’interpellez par mail en exposant votre situation et votre projet professionnel :

« … Diplômée d'un Master 2 en Management des Ressources Humaines en France, je suis en train de bâtir mon projet pro…. Pourriez-vous donc répondre à mes interrogations ?… »
« … Quels sont les postes les plus courants pour un débutant en RH et pour pouvoir évoluer ensuite dans le développement RH?... »
« … Je souhaitais m’orienter vers un poste de chargé d’études RH car j’aime bien tous les côtés chiffrés, d’analyse, de synthèse, rapport, reporting de mon travail. Mais ce poste n’existe que dans les grosses entreprises ou dans les cabinets de conseils. J’élargis alors mon choix vers un poste de Généraliste RH pour attaquer aussi la partie des PME. De plus, c’est plutôt par ce poste qu’on débute sa carrière pour une évolution vers un poste dans le développement RH… ».
« … Je voudrais vous demander si mon profil convient à un poste Généraliste RH ? Quels sont les points forts que je peux retirer de mon profil en plus de la polyvalence des missions que j'ai effectuées et de mes qualités : organisation, qualités relationnelles, réactivité, ouverture d'esprit (comme écrit dans mon CV ci- joint) ?... »
« … Est ce que mon Cv est trop dense et détaillé? Concernant la partie objectif au début, j'ai l'impression qu'elle n'est pas très pertinente. Avez-vous d'autres conseils à me donner ?... »

Interrogations, doutes, fausses bonnes idées et à priori sont bien au rendez-vous au sortir des études et votre appel à conseil en est un bon reflet ! Rassurez-vous il est tout à fait normal de se poser, à votre âge, autant de questions sur son avenir professionnel…
La volonté de faire les bons premiers choix, l’angoisse de ne pas bien débuter, de ne pas saisir les bonnes opportunités sont le lot de tout jeune diplômé. Vous êtes en bas de la montagne « carrière » et celle-ci vous nargue du haut de ses 45 ans de vie professionnelle ! Plusieurs chemins s’offrent à vous et les différents camps de bases que l’on vous propose vous paraissent souvent bien éloigné de votre objectif : atteindre le sommet sans trop d’encombres !
A tout cela j’ajoute de nombreuses variables comme : votre potentiel, votre personnalité et surtout vos motivations qui font que chaque trajectoire de carrière est propre à chacun. Le parcours dit classique n’existe donc pas et passer par la case « rue de la paix » ne vous garantir pas le succès, mais seulement quelques chances de plus de remporter la partie ! Vous est le principal metteur en scène de votre vie professionnelle et vous avez plus de 45 ans devant vous pour nourrir vos ambitions ! Faites-vous avant tout plaisir et votre carrière suivra !

devant_la_montagne.jpg
Néanmoins et pour répondre à vos questions, les postes les plus courants pour un jeune RH sont bien souvent des postes de Gestionnaire RH, d’Assistant RH, pour un jeune diplômé Bac+5 se sont plus des postes de Chargés RH. Généralement, ce type de poste comprend deux grandes missions :

1) Recrutement avec la prise en charge des activités les plus chronophages (gestion des annonces, tri des CV, organisation des RDV, contrat de travail..)

2) Administration RH avec le suivi des salariés, heures supplémentaires, gestion bancaire, charges sociales et fiscale.

Votre projet professionnel étant de vous orienter sur le développement RH, il est donc important pour vous de choisir une mission qui allie administration et développement RH. Il est donc primordial d’avoir un premier poste qui vous permet soit d’approcher le recrutement, la formation, la gestion de carrière, la communication employeur…
Vous pouvez aussi vous orienter dès vos premières expériences dans le conseil. Notamment sur un poste de Chargé de Recherche pour évoluer en tant que Consultant en Recrutement, évaluation ou formation. Mais attention, le retour à l’entreprise est parfois très difficile pour ce type de profil trop orienté ou marqué par le conseil dès leurs premières expériences !
Concernant votre profil, celui-ci est « Jeune Diplômé », vous n’avez pas assez d’expérience pour faire ressortir des compétences saillantes qui feraient ressortir un profil ! Sans retirer la richesse de vos deux derniers stages, vous n’avez à aujourd’hui qu’un potentiel, des aptitudes, une personnalité et des motivations à proposer et ces éléments sont difficilement mesurables sur un simple CV !
D’ailleurs, vous vous posez la question de la pertinence de votre CV, de sa densité ou du trop de détail… Jeune Diplômé vous avez tendance à en rajouter, voir à survaloriser vos expériences qui ne sont que des stages ayant la valeur de stages ! Alors que la simplicité s’offre à vous en vous positionnant sur votre statut de Jeune Diplômé !

jeunediplome3.jpg
Votre titre de CV n’est donc pas « Généralistes RH », celui-ci doit synthétiser votre actuelle identité professionnelle : Jeune Diplômée RH – Double cursus Master2 - Management & Développement RH – Français Anglais Vietnamien.
Puis annoncer votre projet professionnel : Développer mes compétences et expériences sur une fonction de généraliste RH pour évoluer à 3 ans sur des fonctions de développement RH (ci-joint CV modifié).
Si votre projet est de vous orienter sur les fonctions de développement RH, votre titre de CV n’est donc pas en correspondance avec votre projet ! La cohérence est un atout maître dans la recherche d’emploi… Votre titre de CV est votre accroche auprès des Recruteurs, celui-ci est doncprimordial, car il synthétise votre projet et votre positionnement professionnel !

Espérant vous avoir aidé à mieux vous positionner professionnel.