Chers lecteurs,

Je vous propose l’interview de Florie Crétin, découvrez une RH très 2.0, passionnée par un métier aux multiples missions et responsabilités.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Avec plaisir Laurent ! Je suis actuellement Chargée de formation et recrutement au sein du pôle littérature du Groupe Editis. J'y évolue depuis plus de cinq années après une première expérience dans le secteur du tourisme et une formation initiale en ressources humaines.

Parle-nous de ton entreprise ?
Le pôle littérature de Editis, c'est environ 500 salariés et près de 30 maisons d’édition, telles que les éditions 10/18, Plon, Solar, Lonely Planet, First, Pocket ou encore Belfond. J'apprécie vraiment d'évoluer dans le monde du livre, c’est un univers fascinant où les salariés sont passionnés par leur métier. C'est également un monde qui bouge. L’arrivée du livre numérique dans l’édition est, avec un regard RH, très intéressante. Nous avons accompagné les salariés dans l’évolution de leur métier vers le numérique, notamment par la formation. Tous les métiers ne sont pas touchés directement, mais il est important que tout le monde ait un niveau de culture numérique suffisant pour bien comprendre l'environnement et l'évolution du livre et ses enjeux. C'est pour cela, que nous organisons chaque année le Printemps du Numérique. C'est une série de conférences, animées par des salariés du Groupe Editis et des intervenants extérieurs, ouvertes à l’ensemble des salariés. Plusieurs sujets entourant le livre numérique y sont abordés comme sa législation, sa commercialisation, sa conception mais également des thèmes plus techniques comme les formats de fichiers. Cet événement piloté par la Direction des Ressources Humaines est très attendu par les salariés.

1Logo.png
Et quelles sont tes principales missions ?
En tant que Chargée de formation et recrutement, j'ai d’abord un rôle de RH de proximité et j'interviens sur plusieurs domaines de développement RH. Tout d'abord, j'ai en charge la politique formation : de l'élaboration du plan de formation à sa mise en œuvre, en passant par le suivi des budgets et le conseil auprès des managers et salariés. La gestion de la formation est une mission complexe, elle demande des compétences très diverses : tout d’abord de bien comprendre les métiers et leurs évolutions, mais également de maîtriser la législation et les modes de financement de la formation professionnelle et d’avoir une aisance avec les chiffres.
Je suis également responsable d'une partie du recrutement des salariés, apprentis et stagiaires, sur tous les métiers. En relation avec les managers, je définis quels sont nos besoins puis je rencontre les candidats.
Et enfin, j'exerce mon métier dans une entreprise où nous menons de nombreuses actions de communication RH innovantes.

Justement, parle-nous de tes activités en communication et marketing RH ?
Avec Aymeric Vincent, notre DRH adjoint, nous avons lancé dès 2008, un blog RH interne nommé « 5eme2couv » et développé sous Wordpress. Nous y diffusons de nombreuses informations, entre autres les actualités de l'entreprise ou liées au secteur de l'édition, des formations en vidéos, la présentation avec photo des nouveaux salariés... Nous réalisons également de nombreuses vidéos, comme par exemple des interviews de salariés présentant leur métier.
J'organise également des événements internes : principalement des fêtes annuelles et des conférences.
Ces actions sont relayées sur Facebook et Twitter, comptes que nous avons créés en 2009, dans le cadre du développement de la marque employeur d'Editis Littérature. C'est un sujet passionnant et il y a toujours de nouvelles possibilités. Il y a peu nous avons lancé notre compte Instagram pour faire partager des moments de vie de notre entreprise.
Voici donc quelques exemples des actions de communication RH que nous organisons mais il y a en a beaucoup d'autres ! Je participe à ces projets de leur conception à leur réalisation, cela demande beaucoup de créativité ! Ce qui est majeur, c'est que toutes ces actions contribuent au bien-être, à la convivialité en entreprise et au sentiment d'appartenance des salariés.

Pourquoi avoir choisi les RH ? Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton métier ?
Je me suis orientée très tôt vers la fonction RH lors de mes études, c'était une évidence pour moi ! J'ai toujours été intéressée par le développement et le bien-être des salariés. Mais j'avais à l'époque une vision limitée du métier, je n'avais pas encore conscience des multiples facettes offertes par ce métier !
J'ai choisi de me spécialiser dans le développement RH : gestion des compétences, des carrières, recrutement, formation, communication de toutes ces actions en interne et en externe. J'aime le fait que se soit une fonction variée, qui demande d'être prospectif, innovant et ouvert. Le développement RH est au cœur des projets et de la stratégie de l'entreprise et accompagne l'évolution de ses métiers et de ses besoins en compétences.
Aujourd'hui, j'aime la diversité de mes missions qui me permettent de garder une vue d'ensemble sur l'entreprise et son organisation, et d'avoir des contacts à différents niveaux : avec les Directions générales pour les accompagner dans leur stratégie ; auprès des responsables pour les conseiller dans leur management d'équipe ; et enfin auprès des salariés pour les faire avancer dans leurs carrières professionnelles.
Avoir l'humain au cœur de ses projets est un métier que je trouve passionnant et très enrichissant ! J’aime transmettre cette passion et ma vision moderne des RH, j’ai eu l’occasion de former plusieurs stagiaires et actuellement une apprentie.

Des projets ? Des envies ?
Oui, beaucoup de beaux projets pour 2013 ! Je pourrais en parler d'ici quelques semaines...

1SuperRH.jpg
Si tu pouvais donner un conseil pour devenir un Super RH...
A lire les dernières études sur l'image des DRH, c'est tout d'abord être un RH proche et à l'écoute de ses salariés. Je pense que cela passe également par une bonne communication et valorisation des actions menées par la DRH.
La RH est une fonction qui évolue sans cesse. En premier lieu, car elle subit de nombreuses évolutions législatives qui demandent de modifier les pratiques en place. Ensuite, elle doit s'adapter et organiser le capital humain pour suivre les évolutions de l'activité de son entreprise, je reprends ici l’exemple de l’arrivée du numérique dans l’édition. Et enfin, les évolutions sociétales qui viennent bousculer les cultures des entreprises et qui définissent de nouveaux enjeux pour les RH, avec par exemple la Responsabilité Sociale des Entreprises ou la digitalisation de celles-ci.
Je pense qu'il faut donc être un RH curieux et ouvert pour savoir remettre en question ses pratiques, s'adapter et impulser ces nombreuses transformations... Bref, être un RH agile !

Merci beaucoup à florie de nous avoir fait partager sa passion des RH et ses activités autour du 2.0 !