Chers Twittos,

Du bon goût et des bonnes informations sont les deux mamelles nourricières qui agitent la horde de stagiaires qui travaillent dans les bureaux de la « Gazette à Gazouillis » ! Minute après minute, heure après heure, jour après jour des tonnes de gazouillis sont analysées, traitées, étudiées pour en tirer la quintessence du tweet ! Leur sacerdoce étant de vous offrir le meilleur et de vous concocter une sélection d’articles auour des #RS, du #2.0 et de la #RH ! Cette semaine, encore une fois : mission accomplie ! En effet, découvrez huit articles présentés avec bon goût et dont la teneur en bonnes informations est garantie !

twitter-vector-icon.png
Alors que je buvais mon Benco du matin tout en mangeant tranquillement mes craquinettes au lard ! V'là-t'y pas que je pense à Craô le Sage, le chef du clan de ceux « qui marchent debout », le père adoptif du jeune Rahan le blond… Et de m’entendre dire : « … Mais notre cerveau n’est-il pas à aujourd’hui, encore le même que ces fiers chasseurs-cueilleurs qui vivaient au pied du volcan le Mont Bleu ?... ». C’est alors qu’un article de telerama.fr « Avec Internet et les écrans, mon cerveau a-t-il muté ? » répond à mon angoissante question matinale : mon cerveau est le même que Rahan ! Mais il a muté grâce à sa « plasticité neuronale ». C’est d’ailleurs ce qui lui a permis de s’adapter à des inventions comme le langage ou l’écriture ou encore le web.

Le 2.0 est plus collaboratif que le 1.0, ceci est une révolution, aurait pu nous dire Steve J. En effet, les barrières entre les hommes et le contenu se sont larement rompues. Alors que l’empire du « social content » étend son hégémonie sur le web. Une nouvelle chaîne alimentaire s’est mise en place. Le « fan » et le « follower » se disputent la première place, tout en supplantant le « client » et en reléguant le « prospect » au rang d’espèce en voie de disparition ! Alors qu’un nouvel ordre mondial est entrain de naître sous vos yeux ! Vous ne savez toujours pas ce que peut attendre un fan après un « like » ou les raisons principales « d’unlike ». Il est donc urgent pour vous de lire « Comment le Community Manager peut-il récompenser sa communauté ? ».

Les grands sages de la Commission générale de terminologie et de néologisme, dont l’objectif premier est de bouter hors de France tous les anglicismes ! Signifient en page 1515 du Journal Officiel du 23 janvier de l’an de grâce 2013, que le « mot-dièse » remplace dorénavant le «hashtag» ! Comme elle a su d’ailleurs imposer le mot « mercatique » à la place de « marketing » ou encore « courriel » à la place de « e-mail », vive la République, vive la France ! Néanmoins, chers François et Françoise, une question demeure et elle n’est pas peccadille : « sur Twitter, êtes-vous sûrs d'utiliser les bons mots-dièse ? ».

Nos rapports sociaux, dans la réalité ou sur le web, sont sous le joug de la notoriété. C’est d’ailleurs cette dernière qui confère la compétence et non plus l’inverse ! Le 2.0 ne faisant qu’amplifier ce phénomène, bouleversant nos rapports à l’information et au pourvoir. Les intellectuels, érudits, penseurs, journalistes et politiques tombent de leur piédestal. Tout à chacun pouvant nourrir son propre ego grâce aux Médias Sociaux ! Le commun des mortels devenant visible, reconnu, suivi voire adulé… Est-ce à dire que sur les « Médias sociaux : nous sommes tous nombrilistes ».

« Les réseaux sociaux ont-ils un impact réel sur le recrutement des entreprises ? ». Certains vous diront du haut de leur pile de CV papier « … Comme je le disais, encore récemment à Jacqueline ma Graphologue. Ces Réseaux Sociaux non vraiment aucun impact sur le recrutement… ». D’autres et notamment les Social Recruitment Guru qui émaillent le web de leur toute magnificence, vous diront « …. Les Réseaux Sociaux, ceci est une révolution, permettent d’inverser le rapport de force entre le Recruteur et les Candidats… ». Vous savez donc mes louloutes ce qu’ils vous restent à faire : devenir un Maître Ninja en « Personnal Branding » ! Et à vous « l’empapaoutage » de Recruteur !
Mais la réalité semble toute autre, car chacun laisse des traces sur le net. L’avènement des Réseaux Sociaux profite donc au Recruteur qui accède à certaines informations personnelles auxquelles il n’avait pas connaissance avec un simple CV ! Et que dire des 25% de Facebookiens qui ne font absolument rien pour gérer leurs paramètres de confidentialité…

Twitter, Facebook, Google+ règnent en Maître sur les vastes plaines du 2.0…. Mais n’y-a-t-il point du salut hors ces mastodontes du web ? Mais bien sûr, le 2.0 regorge de pépites et de nouveautés. Il y a en pour tous les goûts : des petits et des moins grands, des utiles et des moins utiles… Pour 2013, le blog coreight.com nous propose « 5 réseaux sociaux à suivre cette année ».

Peu importe que tu sois perturbé, mauvais, insolent, immature, incompétent, paresseux, arrogant, hautain, désagréable, sachant tout sur tout… Grâce à l’effet « Canada Dry » du « Personnal Branding », tu épateras ton entourage et les Recruteurs du monde entier seront à tes pieds… Mais pour atteindre ce Nirvana du Narcissisme, tu devras vendre ton âme aux Marchands du Temple et tes nuits seront hantées par cette terrible question « Recrutement : suis-je devenu une marque ? ».

Et pour conclure « Le mannequin du pouce ”J’aime” gagne son procès contre Facebook »… Une heureuse fin pour ce scandale qui éclabousse le 2.0 depuis de nombreuses années ! Une véritable leçon aux puissants du web… Nous pouvons enfin nous dire le matin, face au miroir de la salle bain, tout en nous rasant : « Non, Messieurs les multimillionnaires de l’internet, le monde ne vous appartient pas et vos pouces sont les nôtres ! ».