Chers lecteurs,

Le 2.0 est annonciateur de nouvelles pratiques dans le recrutement : personnal branding, marque employeur, serious game, expérience candidat… Pour de nombreux experts du « recrutement social », nous assistons à une véritable révolution : un rééquilibrage des rapports de forces entre le Recruteur et les Candidats ; voire pour les plus enthousiastes à une inversion de ce rapport de forces en faveur des Candidats !
Pourtant la réalité semble bien moins enthousiasmante pour les Chercheurs d’emploi. En effet, les process de recrutement se complexifient, se densifient et s’allongent dans le temps ; compliquant de ce fait la tâche des Candidats. En effet, étapes de sélection, méthodes et entretiens se multiplient, s’entrecroisent et s’enchevêtrent pour en faire un véritable parcours du combattant !
Pour se voir proposer l’emploi pour lequel il a si ardemment bataillé, il n'est pas rare de voir un Candidat passer trois, quatre, cinq entretiens, bien souvent entrecoupés de tests, de prises de références et autres évaluations de personnalité.
Une des raisons à cela, le besoin, de plus en plus pressant et impérieux, de sécuriser sa prise décision. Un phénomène qui trouve toute sa résonance dans un climat socio-économique qui mêle joyeusement principe de précaution et incertitude économique.
Une des conséquences à tout cela, le candidat n’est plus seulement évalué sur une ou deux rencontres, mais sur tout un parcours ; donc sur l’ensemble des ses prestations et notamment sur la cohérence de ses différents moments d’évaluation.

original-R99HF9ID.jpg
Ecartons de notre propos tests, évaluations et autres joyeusetés, pour nous contenter d’explorer un cas pratique uniquement composé d’entretiens :
1) Premier contact avec le Chargé de Recherche.
2) Entretien avec le Consultant.
3) Entretien avec le futur hiérarchique.
4) Entretien avec le RH.
5) Entretien avec le « n+1 » du futur hiérarchique.

Pour réussir ce parcours du combattant en tant que Candidats, il ne vous suffira pas seulement d’exceller dans vos différents contacts, mais aussi d’être cohérent et de vous constituer un véritable fil rouge tout au long de ces différentes rencontres. Le meilleur moyen pour atteindre cet objectif est de ne surtout pas mésestimer « l’après entretien » !
En effet, une fois sorti de celui-ci, bien que vous pensiez que le plus difficile soit derrière vous, il en est pourtant rien ! Détente et auto-satisfaction devront attendre… Car vous venez peut-être de remporter une bataille, mais vous n’en avez pas gagné la guerre !
Un fois chez vous, profitez-en pour reprendre vos notes, vous remémorer le déroulé de l’entretien, vos possibles erreurs et succès… Faites-le le soir même ! Profitez tant que le souvenir de cet entretien est vivace dans votre esprit :
- Prenez en compte votre ressenti, le but est de faire ressortir vos émotions et sensations, de vous purger de toute animosité pour ne pas obscurcir la suite de votre auto-évaluation.
- Notez toutes les questions posées et vos réponses, donnez-leur une évaluation et faites apparaître vos points de progrès.
- Ne vous arrêtez pas à la simple évaluation de vos réponses, mais aussi de mesurer tout ce qui fait un entretien (temps de parole, gestuelle, sensation, regards, ambiance…).

Une fois ce premier travail réalisé, vous voilà prêt pour notamment introduire votre prochain entretien et prendre le leadership lors de votre prochaine prestation ! Considéré votre dernier échange comme une réunion de travail, sur laquelle vous avez fait un compte-rendu et qui vous permet de rebondir lors de vos futurs contacts.
De même, avoir identifié de votre point de vue vos axes d’améliorations ; devrez vous permettre de rebondir sur les futures interrogations de votre prochain interlocuteur. En effet, ce que vous avez relevé comme des manques sont certainement les points de progrès notés par votre dernier interviewer, qui aura pour beau jeu de demander au suivant d’éclairer ses points de doute. Vous fermerez ainsi la boucle et devancerez vos interlocuteurs dans leur questionnement !

Espérant vous avoir donné quelques clefs pour mieux réussir votre prochain parcours du combattant.

Au plaisir d’échanger avec vous sur ce thème.